Le sylvopastoralisme, tout sauf une ânerie à Mougins !

Le sylvopastoralisme, tout sauf une ânerie à Mougins !

17 février 2017

Vous connaissez déjà Aribald, Ben, John Carter et Ursule, les quatre ânes adoptés par la Ville de Mougins en 2012. Bonne nouvelle, ces derniers “travaillent” si bien que la municipalité a décidé de renforcer le cheptel en créant une nouvelle équipe !

Ravioli, Scoubidou, Tim et Tintin viennent en effet d’être adoptés sous contrat auprès de l’ADADA (association nationale des amis des ânes). Nouvel abri, acquisition d’une seconde cuve à eau… tout a été prévu pour leur réserver le meilleur des accueils ! Comme leurs prédécesseurs, ils seront intégrés au service Allô Mairie et seront en charge du débroussaillement.

Les deux brigades asines se partageront l’Hubac III, les terrains situés derrière l’école maternelle Rebuffel, ceux derrière l’école primaire Saint-Martin, l’allée des Séquoias, l’allée des Chardonnerets et le chemin des Restanques.

Le sylvopastoralisme offre une gestion durable des espaces, chaque âne broutant en moyenne 15 kg de végétaux par jour : herbes, ronces, arbustes indésirables… Respectueux de l’environnement, il permet, en outre, aux agents municipaux de se consacrer à d’autres tâches. Et si on ajoute le capital sympathie de ces animaux qui ravissent petits et grands, le sylvopastoralisme a vraiment tout bon !