En octobre, l’orgue fait son festival à Mougins

En octobre, l’orgue fait son festival à Mougins

30 septembre 2016

La dix-neuvième édition du Festival d’orgue de Mougins se tiendra du dimanche 2 octobre au dimanche 23 octobre, à 17h, en l’église Saint-Jacques-le-Majeur. Quatre rendez-vous comme autant d’occasions de découvrir cet instrument trop méconnu du grand public. Présentation.

Dimanche 2 octobre : Yanka Hékimova

yanka-pour-site-300x200px

Née à Sofia, en Bulgarie, Yanka Hékimova débute sa carrière de pianiste très jeune. Après de brillantes études au conservatoire Tchaïkovski de Moscou, elle s’installe à Paris et se consacre à sa carrière de concertiste. Ses interprétations et ses transcriptions pour orgue (Vivaldi, Haendel, Mozart, Mendelssohn, Liszt, Wagner, Saint-Saëns, Tchaïkovski, Ravel) reflètent sa vision de l’orgue comme instrument-orchestre.
En 1998, en collaboration avec la Ville de Paris et avec le soutien de la Fondation Hippocrène, Yanka Hékimova imagine et crée, en l’église Saint-Eustache, les concerts « jeune public », permettant ainsi à plusieurs milliers d’enfants de découvrir l’orgue et la musique classique.
Yanka Hékimova a enregistré plusieurs CD où figurent, entre autres, sa transcription de la symphonie Jupiter de Mozart aux grandes orgues de Saint-Eustache et l’intégrale des Sonates en Trio de Bach à l’orgue de la Tonhalle de Zürich.

Dimanche 9 octobre : Olivier Vernet et Jean Tubéry

jean-tubery-olivier-vernet-300x200px

La carrière exceptionnelle d’Olivier Vernet confirme l’espoir suscité par les nombreuses distinctions recueillies durant ses études. Reconnu comme l’un des plus brillants représentants de l’école française, il est invité dans les plus grands festivals internationaux et se produit régulièrement avec l’orchestre philharmonique de Monte-Carlo, l’orchestre Stradivaria, l’orchestre de Picardie, l’Ensemble Jacques Moderne….
En 2004, il fonde l’ensemble …In Ore Mel… qui explore le vaste corpus des œuvres vocales et instrumentales des répertoires français et allemand des 17e et 18e siècles. Olivier Vernet est, depuis 2006, titulaire de la prestigieuse tribune des grandes orgues de la cathédrale de Monaco. Il enseigne également à l’Académie de Musique Rainier-III de Monaco et au conservatoire à rayonnement régional de Nice.

Après des études de flûte à bec au conservatoire de Toulouse, puis au Sweelinck Conservatorium d’Amsterdam, Jean Tubéry décide de se consacrer à un instrument oublié : le cornet à bouquin. En 1990, il fonde l’Ensemble La Fenice, avec lequel il obtient le premier prix des concours internationaux de musique ancienne de Bruges et de Malmö, puis, en 2003, le grand prix de l’Académie Charles Cros pour les enregistrements Messe pour la Toison d’Or de Matteo Romero et Symphoniae sacrae de Giovanni Gabrieli.
En tant que soliste, il se produit principalement en duo pour orgue de tribune et cornet à bouquin avec les meilleurs spécialistes de la musique baroque.

Dimanche 16 octobre : Jean-Patrice Brosse

brosse

Jean-Patrice Brosse a étudié parallèlement l’architecture et la musique à l’école des Beaux-Arts de Paris, aux conservatoires du Mans puis de Paris, ainsi qu’à l’Accademia Chigiana de Sienne.
Organiste et claveciniste, il a approfondi l’interprétation de la musique ancienne, sans négliger les répertoires romantiques et contemporains. Concertiste, il a joué pour les plus grands festivals, dans toute l’Europe, en Amérique et en Orient, et a enregistré une soixantaine de disques en soliste, avec le Concerto Rococo qu’il anime ou avec de prestigieux partenaires musiciens, chanteurs ou comédiens.
Musicologue, il a révisé et édité beaucoup d’œuvres anciennes, profanes ou religieuses, a écrit de nombreux textes ainsi que deux ouvrages : Le Clavecin des Lumières et Le Clavecin du Roi Soleil.
Officier des Arts et des Lettres, il est également professeur honoraire de clavecin et d’orgue à l’école normale de musique Alfred Cortot, professeur à l’académie du Comminges et co-fondateur et directeur artistique du Festival du Comminges.

Dimanche 23 octobre : Ghislain Leroy

ghislain-leroy-300x200px

Formé aux conservatoires de Lille et de Rueil-Malmaison, puis aux CNSMD de Paris et Lyon, Ghislain Leroy a eu pour professeurs François-Henri Houbart, Jean Boyer, Louis Robilliard, François Espinasse, Liesbeth Schlumberger ou encore Jean-François Zygel.
Récompensé aux concours internationaux de Kotka (Finlande) et Lübeck (Allemagne), il remporte, à l’âge de 22 ans, le premier grand prix d’interprétation au concours international d’orgue de la ville de Paris. Depuis, il est l’invité de festivals prestigieux et collabore régulièrement avec différents orchestres et ensembles vocaux.
Musicien apprécié pour sa connaissance approfondie des répertoires et des styles instrumentaux, il aime proposer dans ses programmes un panorama sur quatre siècles de musique.
Héritier de l’école d’orgue française, il se passionne pour la création musicale contemporaine, interprétant les œuvres les plus récentes de Valéry Aubertin, Jean-Louis Florentz, Vincent Paulet, Jean-Pierre Leguay ou encore Thomas Lacôte.
Il est par ailleurs titulaire de l’orgue Pascal Quoirin du Touquet et organiste assistant à la cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille à Lille.

Tarifs : de 3 à 5 €

+ Billetterie