Actualité

Santé

La saison estivale s’annonce chaude et sèche, dans la continuité de ce printemps où notre département (à l’exception d’une dizaine de communes dont Mougins) a été placé en alerte sècheresse depuis le mois d’avril.

Comme chaque année à l’amorce de la saison estivale, la Ville de Mougins et le Centre Communal d’Action Sociale mettent en place un dispositif spécial, préconisé par le Plan Canicule National, jusqu’au 15 septembre. Il est d’autant plus primordial qu’une importante vague de chaleur, possiblement caniculaire, est attendue ces jours-ci.

Vous être fragile et isolée ? N’hésitez pas à vous inscrire auprès du CCAS, qui vous contactera en cas d’alerte sanitaire et vous conseillera sur la conduite à tenir. Cette inscription est donc une priorité en cette période. Elle est volontaire et confidentielle, et peut être faite par la personne elle-même (plus de 60 ans, adulte handicapé) ou par un tiers. Sur simple appel au CCAS : 04.92.92.48.11.

 

Les conseils et gestes à adopter

Afin de se prémunir des effets néfastes des fortes chaleurs, quelques règles de bon sens sont à respecter et quelques conseils peuvent s’avérer utiles.
• Baisser les stores et fermer volets et rideaux pour conserver la fraicheur dans votre lieu de vie ou de travail
• Éviter de sortir aux heures les plus chaudes, de vous exposer au soleil ou de pratiquer une activité physique à ces mêmes heures (entre 11h et 20h)
• Boire de l’eau régulièrement, sans attendre la soif
• Manger des aliments à forte teneur en eau (fruits et légumes notamment)
• Conserver des linges humides au réfrigérateur peut être utile pour vous rafraichir
A savoir

La chaleur est moins bien supportée par les personnes âgées de plus de 65 ans, les personnes malades, les femmes enceintes et les enfants. Surveillez-les attentivement et faites-les boire régulièrement.

En ce qui concerne particulièrement les seniors, il existe un décalage entre le ressenti d’un adulte en bonne santé et celui d’une personne âgée en cas de forte chaleur. Un adulte éprouve un inconfort lors de températures caniculaires. Une personne âgée ne les perçoit pas et peut rapidement se trouver en difficulté. Consultez les précautions d’usage en cas de fortes chaleurs et restez attentifs à votre entourage.

A compter du 19 janvier, des infirmières et médecins pédiatres seront présents au centre de vaccination de Mougins/Mouans-Sartoux chaque mercredi de 8h30 à 17h afin de vacciner les enfants de 5 à 11 ans.

Des doses de vaccin Pfizer (spécifique enfants) seront administrées à l’aide de seringues adaptées aux jeunes patients.

Par ailleurs, une fiche/questionnaire sera à remplir sur place par les parents (ou représentants légaux).

La prise de rendez-vous se déroule de la façon habituelle sur Doctolib.

Rappelons que pour les patients à partir de 12 ans, la vaccination se fait ainsi : Pfizer pour les personnes de moins de 30 ans et Moderna pour les plus de 30 ans

INFOS PRATIQUES / CENTRE DE VACCINATION ECO’PARC MOUGINS/MOUANS-SARTOUX 772, Chemin de Font de Currault – Mougins Jours et horaires d’ouverture : Ouvert du lundi au vendredi non stop de 8h30 à 17h Parking gratuit – aire de jeux Eco’Parc Mougins

La Préfecture des Alpes-Maritimes a décidé de renforcer les mesures de lutte contre la propagation du COVID en cette fin d’année.

Dans un contexte sanitaire qui connaît actuellement une hausse rapide de la progression du virus, et pour faire suite aux déclarations du Premier ministre et du Ministre des Solidarités et de la Santé, les établissements recevant du public tels que les discothèques ou dancing ne sont plus autorisées à accueillir du public jusqu’au 6 janvier 2022 (décret n°2021-699).

Par extension, cette interdiction s’applique également à toutes activités de danse qui pourraient être proposées dans d’autres établissement tels que les restaurants et les bars. Autrement dit, il ne sera pas permis de danser dans ces lieux jusqu’à la date de fin du décret, le 6 janvier 2022, y compris pour la Saint-Sylvestre.

La Préfecture des Alpes-Maritimes appelle à la prudence et à la responsabilité de tous, et rappelle l’importance de l’ensemble des gestes barrières et, a fortiori, du strict respect du pass sanitaire. A cet effet, les forces de police, de gendarmerie et de police municipale sont appelées à intensifier les contrôles relatifs à l’application du pass sanitaire dans les établissements recevant du public sur cette période.